Investissement les pièges à éviter en 2022

Investissement_les_pièges_à_éviter_en_2022

 

Cette année plus que jamais, il est temps d’investir ou de diversifier les investissements. Les marchés ne sont pas stables, certes, mais il sera trop tard si vous attendez encore plus. Cette année, il y aura des avantages et des inconvénients. Voici les pièges à éviter.

Les pièges à éviter pour les investisseurs en bourse

 

Les investissements en bourse sont très rentables sous certaines conditions. Peu importe où vous investissez et de quelle manière, il y a toujours les détails à ne pas faire. Que vous soyez débutant ou non, voici les pièges à éviter cette année :

  • évitez de faire trop de transactions au cours de l’année, car les statisticiens prévoient une hausse d’intérêt. Pour stabiliser vos rendements, faites vos transactions dans le premier trimestre ;
  • si vous êtes débutant, faites-vous aider par un professionnel. Évitez d’écouter vos proches et vos amis. Attention aussi au délit d’initié qui peut arriver souvent ;
  • mettez en place une nouvelle stratégie, car toutes les années ne se ressemblent pas ;
  • évitez de se cantonner sur un seul secteur. Plus vous diversifier, plus vous aurez moins de risque de tout perdre en même temps.
  • évitez de mettre tous les œufs dans le même panier.

Les pièges à éviter pour les investissements locatifs

 

Les différents types d’investissement locatifs permettent à tous les investisseurs de trouver chaussures à leurs pieds. C’est connu que c’est l’un des investissements les plus sûrs, rentables et stables. Toutefois, il faut quand même être prudent :

 

Pensez que les avantages fiscaux sont au cœur de votre investissement

Investir pour uniquement les avantages fiscaux n’est pas une bonne idée. Si vous investissez dans le neuf pour en faire une location, calculez votre plus-value et le prix du mètre carré sans prendre en compte les avantages fiscaux. Cela vous permet d’avoir une idée réelle de vos dépenses et de vos gains. Il faut savoir que ces avantages changent tous les ans ou tous les deux ans.

 

Acheter un bien pas cher sans prendre en compte son emplacement

C’est le piège ultime à éviter. Si le prix au mètre carré d’un bien immobilier est moins cher que ce qui se fait sur le marché, il y a anguille sous roche. Renseignez-vous sur l’état général du bien, engagez un professionnel si besoin. Regardez aussi son emplacement, car c’est souvent la base du prix. Une grande maison pas chère loin de toute commodité ne se louera jamais. Donc attention aux différents critères lors de l’achat.

 

Faire un achat entre particuliers

C’est la deuxième erreur ultime à ne pas commettre. Si la vente entre particuliers peut se faire en présence d’un notaire pour la signature, il faut quand même s’en méfier. Un investissement immobilier vous suit toute votre vie. Alors attention aux vices cachés. Acheter auprès d’un particulier vous permet de faire des économies puisqu’il n’y a pas de commission. Cependant, le prix peut vite flamber. Avec une agence, vous avez l’assurance d’acheter au prix actuel du marché. Vous avez aussi l’avantage de vous faire conseiller et guider dans la bonne direction.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Nous suivre

A lire aussi