Immobilier : comment optimiser votre gestion du parc locatif ?

immobilier-optimiser.jpg

Si la gestion d’un hébergement ou de quelques locations de vacances est une chose, celle d’un parc locatif est une tout autre histoire. Elle requiert des capacités bien précises qui ne sont pas forcément connues du grand public. Pour l’optimisation de vos performances dans la gestion de ce type de parc, vous devez avoir les bons outils ainsi qu’une équipe efficace. Voici quelques astuces très efficaces pour vous aider dans l’optimisation de la gestion de votre parc locatif.

L’utilisation d’un logiciel de gestion locative

L’usage d’un logiciel de gestion locative vous permet de suivre l’ensemble de vos contrats locatifs que vous soyez locataire ou bailleur. Il est conçu pour répondre à des exigences de contrôle et de sécurisation du processus contractuel et de facturation des recettes.

Il faut préciser qu’un logiciel de gestion de votre parc locatif pourra couvrir plusieurs points importants comme le suivi des recettes (loyers et charges) ou l’ensemble de l’environnement contractuel (caractéristiques, condition de révision, résiliation, etc.). La gestion des recettes pour le propriétaire et des dépenses pour le locataire est également prise en charge. Un logiciel de gestion locative peut même vous aider à gérer la régularisation des charges annuelles.

De plus, ce type de logiciel a des objectifs bien définis. On peut citer notamment :

  • l’optimisation de la gestion d’un patrimoine foncier de l’acquisition à la gestion des clés par exemple ;
  • la fiabilité, la sécurité et l’optimisation du processus de facturation des recettes de la location des biens immobiliers ;
  • l’usage des données métiers pour un contrôle et un pilotage de qualité.

Vous pouvez vous rendre sur le site d’AS-TECH Solutions si vous désirez utiliser un logiciel pour la gestion de votre parc locatif.

logiciel gestion parc locatif

La création d’un modèle type de propriété

Vous pouvez développer votre parc locatif en optant pour une configuration basique qui vous servira de référence. Il sera donc question de procéder à un ajustement des caractéristiques de votre nouveau bien à cette trame.

Cela vous aidera à simplifier votre travail, mais aussi celui de toute votre équipe et de vos associés. Les différents modèles qui vous serviront de référence permettront d’établir une norme comprise par tout le monde. Cela facilitera également la communication. Il faut tout de même noter que ces propriétés peuvent être regroupées en fonction de leur configuration.

Des photos peuvent être ajoutées, car elles représentent de nos jours le meilleur moyen de présenter et de vendre des hébergements. Il est donc recommandé de travailler avec un professionnel de la photographie et de prévoir ce budget dans votre plan d’acquisition de nouveaux biens.

Le travail continu sur l’image de votre marque

Tout d’abord, évitez des plans tarifaires ou les promotions beaucoup trop complexes. Notez que vous devez rester le plus homogène et rationnel possible. Cela vous permettra d’être beaucoup plus efficace et d’éviter un environnement beaucoup trop sophistiqué.

Ensuite, vous devez impérativement travailler sur l’image de votre marque, car c’est un élément important sur lequel se joue la réputation de votre entreprise. Vos clients doivent être vos meilleures références si vous désirez gagner la confiance d’autres propriétaires de votre milieu.

Il est d’ailleurs recommandé de prioriser votre région pour la prospection. En évitant un territoire beaucoup trop vaste, vous affinez votre cible de propriétaires du milieu et renforcez votre réseau de partenaires.

Voilà donc les bonnes astuces à prendre en compte pour optimiser la gestion de votre parc locatif et donc améliorer votre chiffre d’affaires.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn