Qu’est-ce que le taux d’un prêt immobilier ?

visuel-immobilier-taux-pret-que-est.jpg

Sommaire

Lors de la signature d’un contrat de prêt, les banques ou organismes prêteurs fixent un montant d’intérêt qui constitue leur rémunération pour le service rendu. Dans le cadre d’un crédit immobilier, il prend l’appellation de taux d’intérêt immobilier et varie en fonction de plusieurs paramètres. Si vous prévoyez de contracter un prêt, découvrez d’abord tout ce qu’il faut savoir avant de vous lancer.

Que savoir du taux d’intérêt immobilier ?

Encore appelé prêt immobilier, le crédit immobilier est un emprunt accordé par une banque ou une société de prêt pour la réalisation d’un projet immobilier. Il est accordé à une personne ou à un groupe d’emprunteurs non professionnels. Il sert à financer totalement ou en partie, l’acquisition ou la construction d’un bien immobilier à usage personnel, professionnel ou mixte. Le crédit immobilier peut aussi servir à la réalisation des travaux sur un bien immobilier existant. Il est accordé à plusieurs profils d’emprunteur, mais certains sont plus privilégiés que d’autres.

Le taux d’intérêt immobilier désigne le pourcentage de la somme prêtée par une banque ou un organisme financier dans le cadre de la réalisation d’un projet immobilier. Il représente la contrepartie financière de l’institution bancaire pour le risque qu’elle prend en vous prêtant le montant sollicité. Il dépend en partie du taux fixé par la banque centrale européenne (BCE) auquel sont ajoutés :

  • les frais de fonctionnement du crédit,
  • la marge commerciale de la banque,
  • le coût du risque.

Il est donc réparti sur les paiements annuels ou mensuels effectués dans le cadre du recouvrement de la dette. Le taux d’intérêt immobilier peut prendre plusieurs formes (fixe, variable, capée) selon les clauses du contrat. Conformément à l’article L313-2 du Code de la consommation, le montant total du recouvrement et les mensualités sont aussi fixés dans le contrat.

En général, le taux d’intérêt varie en fonction de plusieurs critères qui prennent en compte votre degré de solvabilité défini par votre stabilité financière. De ce fait, si vous souhaitez un crédit immobilier sans CDI, vous devez prendre certaines dispositions pour espérer obtenir un taux d’intérêt favorable.

obtenir prêt immobilier sans CDI

Comment obtenir un crédit immobilier sans CDI ?

Dans le cadre de la demande d’un crédit immobilier, les banques et institutions privilégient en général les demandeurs bénéficiant d’un CDI. Si l’emprunteur est au chômage ou en CDD, l’accès au crédit peut se révéler plus complexe. Il peut toutefois y accéder en utilisant certaines techniques pour faire passer son dossier.

Constituer un bon dossier

La première astuce pour mettre la chance de votre côté est de fournir un apport personnel important. L’idéal est que celui-ci suffise au moins pour couvrir les frais de notaire. Cela montrera à la banque que vous avez la capacité d’épargner. Ensuite, vous devrez fournir un justificatif de revenu (sur trois ans) qui sera utilisé pour calculer la moyenne de vos revenus.

Avoir un bon profil d’emprunteur (pas d’incident de paiement), un taux d’endettement inférieur à 33 % et moins de crédit en cours sont autant de paramètres qui peuvent jouer en votre faveur.

Faire appel à un courtier

Pour gagner du temps dans votre processus de demande, vous pouvez faire appel à un courtier immobilier. Grâce à son expérience dans le domaine, il pourra vous aider à constituer votre dossier et vous orienter vers un organisme prêteur susceptible de vous accorder un prêt. Cette option vous offre la garantie d’accéder à votre prêt (sauf cas exceptionnel), mais vous sera facturée.

En dehors de cette possibilité, vous pouvez recourir à un garant ou caution solidaire. Il est toutefois à noter que la plupart des institutions bancaires n’acceptent plus cette possibilité.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Nous suivre

A lire aussi