Quel budget prévoir pour les diagnostics immobiliers ?

media-immobiliers-diagnostics-prevoir-budget-quel

Sommaire

Avant de vendre un bien ou de le mettre en location en France, il faut réaliser certains diagnostics immobiliers. Ceux-ci renseignent sur l’état général du bien, ses qualités et aussi ses défauts. Le budget à prévoir pour réaliser ces opérations peut varier selon qu’il s’agit d’un projet de vente ou de location. La localisation du bien, sa surface, son ancienneté sont autant de facteurs qu’il faut aussi prendre en compte.

Que prendre en compte lors d’un diagnostic immobilier ?

On peut facilement trouver une entreprise pour réaliser un diagnostic immobilier à Orange ou dans d’autres villes de France. Mais, avant de faire un examen complet et efficace de votre logement, il y a différents critères qu’il faut considérer. Qu’il s’agisse de vente ou de location, vous devez prendre en compte le type de logement, l’année de construction, la localisation du bien, etc.

Le type de transaction : vente ou location ?

Les diagnostics immobiliers obligatoires pour la vente diffèrent de ceux obligatoires pour la location. De même, les diagnostics immobiliers facultatifs en cas de vente ne le sont pas tous pour la location. En fonction du type de transaction, les diagnostics à effectuer peuvent donc être différents. Il faut souligner que chaque diagnostic joue un rôle précis et son prix est différent des autres. Notez que les diagnostics immobiliers pour la vente coûtent en moyenne plus cher que ceux demandés pour la location.

Le type de logement

Tous les logements n’étant pas les mêmes, les diagnostics à faire ne le sont pas aussi. Selon le type de bien immobilier, les diagnostics peuvent être différents. Il faut tenir compte des différentes installations, de la présence ou non d’un jardin, d’un garage, d’un ascenseur et bien d’autres éléments. Logiquement, plus il y a de pièces à inspecter et plus le devis est lourd.

L’année de construction

Bien évidemment, l’ancienneté du bâtiment compte. Les constructions neuves allègent la tâche aux diagnostiqueurs, car ils respectent en généra les normes du moment. Ils nécessitent moins de travaux de rénovation. Ce type de diagnostic coûte moins cher que celui des biens anciens. Certains diagnostics immobiliers tels que ceux liés aux installations électriques ou de gaz dépendent aussi de l’âge du bien immobilier.

diagnostics immobiliers

La localisation du bien

La présence de termites ou non dans un logement est directement liée à la zone géographique où il se trouve. Le diagnostic termites prend en compte la localisation du bien. Dans les grandes métropoles, en raison de la complexité des constructions immobilières, la facture peut être aussi élevée. De même, loin de la ville, en raison de l’absence d’entreprises de diagnostic ou de concurrence, le devis peut aussi augmenter.

La surface du logement

La loi Carrez prévoit des examens précis dans le cadre de la vente. Ce diagnostic évalue la surface habitable réelle, et son coût varie selon que le logement soit un studio ou un appartement de type T1 à T5 par exemple. Le coût d’un T5 sera évidemment plus élevé que celui d’un T1 ou d’un studio. Le prix du diagnostic Carrez varie également selon que le bien soit en copropriété, qu’il s’agisse de locaux professionnels ou à usage commercial.

Combien coûte en moyenne l’établissement du DDT ?

Dans le cadre d’une transaction immobilière, seul le dossier de diagnostics techniques (DDT) effectué par une entreprise de diagnostics professionnels certifiée permet à l’acquéreur d’avoir les renseignements exacts sur l’état du logement. C’est le seul dossier qui sera accepté par le notaire ou l’agence de location. Ces diagnostics ne se font pas pour le même tarif. Pour avoir une idée du budget à prévoir pour l’établissement du DDT, voici le coût moyen de quelques diagnostics à Paris :

  • Le diagnostic amiante coûte en moyenne 150 euros selon la superficie du bien ;
  • Le diagnostic plomb varie entre 130 et 300 euros selon la taille du bien, le matériel requis et l’envergure des travaux ;
  • Le diagnostic performance énergétique fluctue entre 90 et 200 euros selon l’ancienneté du bâtiment ;
  • Le diagnostic état des risques et pollutions coûte en moyenne 30 euros ;
  • Le coût d’un diagnostic termites s’élève à 125 euros dans la plupart des cas ;
  • Le coût du diagnostic Loi Carrez se situe entre 70 à 150 euros.

Ces diagnostics sont à réaliser selon qu’il s’agisse de la vente ou de la location du bien. Certaines agences proposent des packs de diagnostics obligatoires pour louer et pour vendre. Ceux-ci vous reviendront moins cher, ce qui vous permettra de faire des économies. Pour payer vos diagnostics moins cher, nous vous conseillons de demander des devis auprès de différents prestataires. Ensuite, vous pourrez faire une comparaison et choisir celui qui propose le meilleur rapport qualité/prix.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Nous suivre

A lire aussi