Investir en SCPI: définition, principe, avantages et inconvénients

Investir_en_SCPI:_définition,_principe,_avantages_et_inconvénients

Sommaire

 

 

Investir en SCPI est très apprécié par les investisseurs immobiliers, mais non conseillé au particulier novice dans le secteur. C’est un placement rentable avec des résultats intéressants, mais il requiert une longue réflexion pour choisir l’investissement en SCPI le plus performant. Ce type d’investissement vous permet de bénéficier de meilleurs taux en considérant davantage les risques pour les éviter. Découvrez dans cet article les essentiels à savoir pour mieux investir en SCPI.

 

Qu’est-ce qu’une SCPI ?

 

Définition et principe

Une SCPI ou société civile de placement immobilier est un fonds d’investissement immobilier collectif à long terme. Investir en SCPI consiste à acquérir des parts d’une société ayant pour objet d’acheter un parc immobilier locatif et de le gérer. Avec ce type de placement, vous pouvez obtenir un rendement annuel, particulièrement attractif de 4,5 %. Ce taux est relativement stable sur un marché immobilier fiable, mais le risque n’est pas à épargner selon la sensibilité de chacun. Avant de vous lancer dans la SCPI, il est impératif de connaître les éventuels risques, relatifs à votre projet d’investissement immobilier.

 

Différents types de SCPI

Investir en SCPI est une solution appropriée aux problématiques classiques d’un investissement immobilier (achat, revente, location, …). C’est une pratique qui permet de se constituer un patrimoine immobilier locatif et de percevoir des revenus complémentaires considérables. Pourtant, vous n’avez pas à investir dans un bien précis, mais dans un ensemble immobilier. Cela nécessite une bonne connaissance des différents types de SCPI, dont : 

  • les SCPI de rendement : SCPI à capital fixe ou SCPI à capital variable, composés surtout d’immobilier professionnel (entrepôts, bureaux, …), plus protecteur pour le propriétaire et plus efficiente dans la sélection du locataire, un bon rapport locatif assuré ;
  • les SCPI de plus-value : un lot de biens immobiliers résidentiels à fort potentiel de revalorisation, loyer très attractif ;
  • la SCPI fiscale : pour défiscaliser et épargner en même temps avec les SCPI Pinel ou les SCPI Malraux, réduction d’impôt et diversification du patrimoine immobilier ;
  • l’OPCI (organisme de placement collectif immobilier) : produit hybride assimilé aux SCPI, combinaison entre une SCPI de rendement à 60 % et des OPCVM (OPC en valeurs immobilières).

 

Mode de financement

Investir en SCPI est un type de placement régulé et encadré par l’AMF (autorité des marchés financiers). Cette dernière a pour mission de veiller au respect des règles en vigueur en matière d’investissement, de gestion ou de distribution des parts et des loyers. Ainsi, voici quelques moyens accessibles pour financer votre projet SCPI : 

  • l’emprunt avec un faible taux d’intérêt : un puissant effet levier, intérêts d’emprunt 100 % déductibles fiscalement ;
  • la technique du démembrement de SCPI : séparer la nue-propriété et l’usufruit des parts de SCPI, idéale pour les investisseurs lourdement fiscalisés ;
  • le financement au comptant si l’investisseur dispose du montant intégral pour régler la SCPI.

 

Avantages d’investir en SCPI

 

Le fait d’investir en SCPI vous permet de profiter d’une multitude d’intérêts :

  • la perception d’un rendement net et performant (en moyenne 4,5 % par an) ;
  • la gestion d’un investissement exclusif dans la pierre est assurée à 100 % par l’AMF (société de gestion agréée) ;
  • la meilleure répartition du risque : biens immobiliers répartis dans différentes zones géographiques et dans diverses typologies d’immobiliers, d’où une compensation entre les bons et les mauvais résultats d’un bien ;
  • un investissement adapté à la capacité financière de l’épargnant : accessible dès 5 000 euros ;
  • un accès à différentes catégories d’immobiliers (entreprise, commerce, habitation, …) sur différents secteurs géographiques (français ou européens) ;
  • une possibilité d’un financement avec un prêt bancaire.

 

Les risques et inconvénients avec la SCPI

 

Malgré les nombreux bénéfices d’un placement en SCPI, il est soumis à quelques contraintes et aléas comme : 

  • les risques liés au marché : baisse du marché immobilier, la non-diversification de votre portefeuille ;
  • les risques liés aux sociétés de gestion : perte des valeurs des parts, érosion du rendement, défaillance de la société de gestion ;
  • les risques liés à la détention de parts : liquidité des parts, fiscalité inadéquate à votre situation ;
  • une optique de placement rentable uniquement sur une longue durée (8 ans minimum).
Facebook
Twitter
LinkedIn

Nous suivre

A lire aussi