3 réalisations à faire avec du placo

realisations-placo.jpg

Le placo est un matériau de construction constitué de plâtre moulé entre deux couches de carton recyclé. Grâce à sa facilité de mise en place et à ses diverses caractéristiques techniques, il connaît un franc succès depuis plus d’une quinzaine d’années. Il offre un rendu particulièrement satisfaisant lorsqu’il est manipulé par les mains expertes d’un plaquiste, le professionnel de ce matériau. Le placoplâtre est utilisé dans différentes réalisations, dans le neuf comme en rénovation.

Des cloisons

Le placo est généralement utilisé afin de réaliser des cloisons.

Des cloisons alvéolaires en placo

Ce type de cloison en placo a l’avantage d’être très léger, d’où sa praticité en rénovation. Il a, de plus, un prix très accessible : à partir d’une dizaine d’euros par m² (pose comprise). Notez également que la cloison alvéolaire en placo s’installe très facilement. Cependant, il est toujours recommandé de confier le travail à un professionnel afin d’avoir un résultat de qualité. Vous trouverez sur le site pro-plaquiste.com, des personnes compétentes et expertes dans ce domaine. Comme inconvénient, la cloison alvéolaire a une faible résistance sans utilisation de vis ou de chevilles spéciales. Par exemple, vous ne pourrez pas y accrocher un radiateur. Autre petit problème : elle ne s’adapte pas à un intérieur humide.

maison placo

La cloison en placo sur ossature

Ici, les plaques sont vissées sur une ossature composée de rails métalliques ou parfois de bois. La cloison en placo sur ossature montre plus de performances en matière d’isolation, car la structure peut accueillir un isolant. Grâce à cet aspect, elle est privilégiée dans le cadre d’une séparation de logement. Ce type de cloison peut même parfois être utilisé afin de créer une pièce.

Des travaux d’isolation thermique et acoustique

Vous pouvez également utiliser le placo afin d’assurer une bonne isolation thermique ou acoustique et phonique. La cloison en placo, même moins épaisse qu’un isolant ordinaire, vous fait gagner jusqu’à 3 décibels. À condition d’insérer une sorte de « sous-couche » phonique, le gain peut être encore plus élevé. Néanmoins, les performances isolantes de la cloison en placo dépendent de l’épaisseur et de la qualité du matériau.

Quant à l’isolation thermique, le placo est utilisé dans le cadre d’une isolation thermique intérieure. Il appartient au plaquiste professionnel de mener les analyses techniques du bâtiment avant de procéder au travail. Les besoins peuvent varier d’un logement à un autre. L’isolant placo thermique se décline en deux sortes :

  • le placo hydrofuge : souvent identifié par sa couleur bleue ou verte, il est utilisé dans les pièces étanches,
  • le placo ignifugé : placé généralement dans les cuisines, soit sur les lieux proches d’une forte chaleur.

Ce matériau représente une solution d’isolation thermique et phonique adaptée à différents types de bâtiments tels que les locaux commerciaux et les bâtiments résidentiels.

Du faux plafond

Le placo est également idéal pour réaliser du faux plafond. Même si son prix varie en fonction de sa marque et de son type, ce matériau fait partie des moins chers du marché. Le faux plafond en placo est également très simple et rapide à installer. Il suffit de mettre en place les rails métalliques, puis l’isolant, avant de visser les plaques de plâtre. L’aspect esthétique de la matière laisse un peu à désirer, mais vous pouvez la peindre ou y coller du papier peint. En d’autres termes, vous avez la possibilité d’apporter vos propres personnalisations en fonction du style intérieur de la pièce.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn