Comment faire un plan d’aménagement paysager?

comment-faire-un-plan-damenagement-paysager0

Sommaire

 

Un aménagement paysager, même des plus classiques, peut transformer un simple terrain en un véritable lieu propice à la détente. La solution pour réussir un projet d’aménagement paysager est de mettre en place un plan. Pour cela, il n’est pas nécessaire d’être un artiste. Il suffit de suivre un certain ordre. 

 

Esquisser le plan d’aménagement paysager

Pour réussir un aménagement paysager digne d’un jardinier & entretien à Caen, vous avez besoin d’élaborer un plan d’aménagement. Cela permet de suivre votre objectif et la suite de vos idées avec constance. Consultez aussi : https://monjardinmamaison.maison-travaux.fr/mon-jardin-ma-maison/conseils-jardinage/entretien-jardin-6-erreurs-a-ne-faire-281072.html#item=1

Réaliser un dessin de l’espace à aménager

Dans un premier temps, il faut représenter l’espace à aménager à travers un dessin relatant tous les éléments et constructions fixes déjà présents. De cette façon, vous avez une meilleure vision de l’espace disponible à aménager. Aujourd’hui, il est possible de réaliser un plan d’aménagement à l’aide d’un logiciel. Il en existe différentes sortes avec des fonctionnalités variées d’un logiciel à un autre. Sinon, vous pouvez opter pour la manière classique en dessinant votre projet à la main. 

Matérialiser le contour de votre plate-bande

Cette prochaine étape est à réaliser après la conception du plan de base. Cette fois-ci, l’objectif est de mettre en avant le côté pratique et design de votre espace extérieur. Entre autres, il s’agit de créer les zones et les espaces de circulation permettant de circuler à travers votre jardin ou votre espace vert. L’objectif est de tester et d’explorer plusieurs possibilités. L’utilisation de papiers calques permet d’avoir plusieurs solutions sous les yeux afin de mélanger vos créations ou de sélectionner la meilleure association.

 

Définir les plantes d’ornement

Après avoir travaillé l’aspect technique de l’espace à aménager, il faut maintenant commencer à dessiner les plantes à intégrer dans le décor. L’astuce est de commencer à dessiner la végétation la plus imposante en taille à l’instar des arbres et des buissons. Afin d’obtenir le résultat imaginé, il est important de se référer à la taille adulte de chaque plante. Cela évite les mauvaises surprises au moment de la pousse tout en permettant d’avoir l’aspect terminé de votre jardin. Pour des soucis d’entretien, il est conseillé de laisser un espace minimum de 1,5 mètre entre chaque arbre et le mur de construction. 

 

Définir l’emplacement des vivaces

Selon votre projet d’aménagement, cette étape peut être la dernière à être réalisée. La mise en place des plantes vivaces s’effectue vers la fin du plan pour plusieurs raisons : 

  • ce sont principalement des plantes ornementales. Leur intégration se fait en dernier dans le plan d’aménagement pour ponctuer la décoration finale de l’espace extérieur à aménager ;
  • leur insertion dans le reste du décor apporte également une belle harmonie en termes de couleur et d’esthétisme ;
  • les plantes choisies doivent être en accord avec l’exposition du terrain et la nature du sol. Afin de faire le bon choix, le mieux est de s’orienter vers des plantes locales. De cette façon, vous aurez également plus de facilité pour l’entretien de vos vivaces.

La mise en place d’un plan d’aménagement est utile, quelle que soit la taille de votre extérieur. Il possède toute son importance même pour l’aménagement d’un petit jardin de ville.  

Facebook
Twitter
LinkedIn

Nous suivre

A lire aussi