Ce qu’il faut savoir sur la location d’un bien sur Airbnb

Ce_qu_il_faut_savoir_sur_la_location_d_un_bien_sur_Airbnb

Si vous avez déjà envisagé de louer votre maison sur Airbnb, il y a certaines choses que vous devriez considérer. 

Voici 10 conseils d’hôtes Airbnb sur la façon de louer votre propriété de la bonne façon:

 

Posez-vous quelques questions

Voulez-vous faire quelques euros supplémentaires de temps en temps ou gérer votre Airbnb comme une entreprise à temps plein ? Êtes-vous prêt à faire face à des problèmes d’entretien d’urgence tels que des tuyaux gelés ? Comment allez-vous gérer les dommages causés par les invités ? La location de votre maison sur Airbnb vaudra-t-elle la peine que vous y consacriez du temps ?

 

Soyez honnête avec les hôtes potentiels

Les hôtes s’attendront à certaines commodités. Si votre maison n’a pas d’accès à la laverie, de parking ou de Wi-Fi, mentionnez-le. Si votre maison est située à côté d’une voie ferrée très fréquentée, mentionnez qu’il pourrait y avoir du bruit. Plus vous êtes ouvert avec les invités, meilleure sera la note que vous recevrez.

 

Connaître les lois 

Certaines villes et communes ont des restrictions sur la possibilité de mettre votre maison sur des sites tels qu’Airbnb. Il est de votre responsabilité de connaître les ordonnances locales, ou vous pourriez vous retrouver à payer des milliers d’euros d’amendes si vous violez les lois de votre ville.

 

Ne pas oublier les impôts

Oui, vous devrez probablement payer des impôts sur les revenus que vous générez en louant votre maison sur Airbnb. Pensez-y lorsque vous considérez vos gains par rapport au coût d’exploitation de votre maison en tant qu’entreprise.

 

Vérifier le calendrier

Avant d’inscrire votre maison sur Airbnb, assurez-vous que votre calendrier est à jour. Si une date semble être libre pour un invité potentiel mais que vous avez oublié de la marquer comme indisponible, cela peut devenir une expérience frustrante pour les deux parties. Les vétérans de la liste Airbnb suggèrent de marquer votre calendrier avec des dates ouvertes qui sont définitives. Moins vous refusez un invité, plus vous finirez en haut de la liste de recherche Airbnb.

 

Considérer les dépenses

Vous aurez des dépenses permanentes si vous prévoyez d’inscrire votre maison sur Airbnb. Il s’agit principalement des coûts liés à l’approvisionnement de votre logement en produits essentiels pour la cuisine, en serviettes, en savon et en papier toilette. Vous verrez aussi probablement une augmentation de vos factures de services publics. Vous aurez également des dépenses de nettoyage, que vous le fassiez vous-même ou que vous embauchiez quelqu’un.

 

Faire un classeur d’informations

Faire un classeur pour les invités qui comprend non seulement des choses comme les divertissements locaux et les options de restaurant, mais aussi le mot de passe Wi-Fi, votre numéro de contact et les règles de la maison, comme l’interdiction des animaux domestiques. Vous pouvez également avoir besoin d’inclure des instructions sur la façon de faire fonctionner tout ce qui est excentrique, comme la télévision ou la cafetière.

 

Choisir ses invités

Les listers vétérans sur Airbnb disent qu’il n’y a rien de mal à filtrer les invités et que chaque hôte devrait avoir des informations sur les personnes à qui il loue sa maison. Si quelque chose vous semble suspect chez un invité potentiel, n’ayez pas peur de dire « non ». Certains n’autorisent que les hôtes qui ont des avis positifs.

 

Pensez au chiffre d’affaires

Non seulement vous devrez décider de la fréquence à laquelle vous voulez louer votre maison, mais vous devrez aussi considérer la rapidité avec laquelle vous pouvez la nettoyer et la préparer pour les prochains invités. Aurez-vous besoin de 24 heures entre deux invités ou pourrez-vous préparer la maison en seulement quelques heures ?

 

Soyez un bon hôte

Si vous prévoyez de rester dans la maison avec vos invités, assurez-vous de leur donner de l’espace. Soyez amical, accueillant et donnez quelques conseils pour profiter de la région, mais ne soyez pas trop intrusif.

 

 

.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn